Saint-Astier Périgord Aquariophilie (SAPA) – pourquoi ce nom ?

Saint-Astier Périgord Aquariophilie

st astier logoNous avons eu l’honneur d’être accueilli par cette commune de Dordogne à la vie associative et culturelle très riche.

À 20 km à l’ouest de Périgueux, 100 km à l’est de Bordeaux, au bord de l’Isle, Saint-Astier est une ville de 5500 habitants, située en plein cœur du Périgord blanc, chef-lieu du canton éponyme et ville-centre de la communauté de communes Isle-Vern-Salembre.

De nombreux édifices de cette commune très dynamique sont inscrits et classés à l’inventaire des monuments historiques.
Saint-Astier est à elle seule un condensé du Périgord : gastronomie, histoire, douceur de vivre...


Saint-Astier Périgord Aquariophilie

Périgord carte1Qui ne connaît pas ce terroir de la Nouvelle-Aquitaine ?
Il y a quelques milliers d’années, en décidant de le coloniser et d’y installer ses … « ateliers de peinture », l’homme préhistorique appréciait déjà sa douceur de vivre !
Le Périgord est aujourd’hui un haut lieu touristique reconnu pour sa gastronomie, ses sites historiques et préhistoriques mais aussi pour sa douceur de vivre et la qualité de l’accueil de ses habitants.

Saint-Astier se situe dans le « Périgord blanc », nom donné en raison de la couleur de son sol calcaire. Périgueux, capitale du Périgord est situé dans cette zone.
Le « Périgord vert » occupe la partie nord de la région, couleur associée aux forêts de chênes et aux pâturages, avec Nontron, et ses célèbres coutelleries, comme « capitale ».
Les forêts denses, de l’est, du centre au sud, ont valu à cette région périgourdine le surnom de « Périgord noir ». Sarlat et son ensemble urbain médiéval magnifiquement conservé, ville de naissance de La-Boétie, en est la « capitale ».
Enfin, la partie sud-ouest, avec Bergerac comme « capitale » est appelée « Périgord pourpre » du fait de son activité viticole et de la couleur des feuilles de vigne en automne.

Le Périgord c’est aussi, entr’autres, la région de Jacquou le Croquant (Eugène Le Roy), de la Dordogne « rivière espérance » (Christian Signol) et de la famille Vialhe, héroïne de la saga familiale en 4 tomes de Claude Michelet (Des grives aux loups ; Les palombes ne passeront plus ; L’appel des engoulevents ; La terre des Viahle).


Saint-Astier Périgord Aquariophilie

SAPA sans cercleDevinez pourquoi !